la désillusion, tableau digital,durée infinie, Tristan Alexandre